Greffe de cheveux sans douleur : est-ce possible ?

Greffe de cheveux

La chute de cheveux amène un sérieux problème chez bon nombre de personnes. Elle peut trouver son origine à cause de vieillissement, d’une maladie ou d’une prise des médicaments à la suite d’un long traitement. En tout cas, la perte de cheveux, surtout à l’âge précoce, entraîne un mal-être. Cette situation conduit à un manque de confiance en soi, des complexes d’infériorité qui sont de facteurs nourrissant l’anxiété et la dépression.

Pour prévenir les conséquences désastreuses de la chute abondante de cheveux, la transplantation capillaire est sûrement la méthode la plus apprivoisée. Il s’agit d’une intervention chirurgicale admise dans le cadre de la médecine moderne. Par contre, nombreux sont ceux qui hésitent à opter pour cette opération malgré ses avantages. L’inquiétude repose majoritairement sur les éventuelles séquelles et surtout sur la possibilité d’avoir une douleur durant l’opération et la post-intervention. Il est de ce fait légitime de se poser la question sur l’existence de greffe de cheveux indolore.

Greffe de cheveux : une opération sans douleur est-elle possible ?

Malgré les diverses alternatives avancées pour soigner la perte de cheveux, la transplantation capillaire est sans doute l’option la plus prisée. Nombreux sont ceux qui valident ce choix à la fois par rapport à son déroulement ainsi que le résultat obtenu. De l’autre côté, certaines personnes s’inquiètent sur le fait de ressentir de la douleur durant et après une greffe de cheveux.

En réponse aux interrogations, il faut préciser avant toute chose que la transplantation de cheveux est une solution chirurgicale dirigée par un médecin chirurgien et des équipes spécialistes. Le taux de réussite de la transplantation capillaire dans une clinique s’élève au-dessus de 95 % selon les dernières statistiques.

Par contre, l’opération s’effectue avec une mise en place des protocoles d’intervention rigoureux. Avec assurance alors, il n’existe aucun risque à courir ni des raisons à avoir peur. Les quelques proportions d’échecs sont surtout liées aux non-satisfactions des clients par rapport au résultat, et ce, concernant souvent la situation sévère. En aucun cas, cela ne concerne ni le déroulement de l’intervention ni celle d’après.

En confiant en effet la réalisation à un institut de renom composé de professionnels chevronnés, une greffe de cheveux sans douleur est tout à faire possible. Au contraire, l’institut en charge et ses professionnels font l’effort pour que la chirurgie soit une bonne expérience pour leurs patients. Pour plus d’informations à ce sujet, adressez-vous à Hasci.

Pourquoi peut-on assurer qu’une greffe de cheveux est sans douleur ?

La greffe de cheveux se réalise dans un bloc opératoire ou une salle avec des équipements stérilisés. Elle s’opère également sous l’effet d’une anesthésie locale comme toute procédure normale en chirurgie. Le patient ne perçoit aucune sensation de douleur, et ne ressent ni un inconfort ni un malaise le long de l’intervention. Le sujet décèle uniquement une frêle piqûre lors de l’administration des anesthésiants.

Au fait, une petite injection se fait dans la zone de prélèvement de greffons qui se situent à l’arrière de crâne (zone donneuse). Une deuxième dose est également nécessaire pour l’implantation dans les zones receveuses. Le prélèvement ainsi que l’implantation se font par un matériel spécifique, respectivement le punch et le stylet injecteur. Ces deux interventions sont assurées grâce à la dose mesurée de l’anesthésiant injectée directement sur le cuir chevelu. Par la suite, la totalité de l’opération est complément indolore.

Pour être précise, une greffe de cheveux sans douleur est à la fois assurée par les agissements de l’anesthésie sur le système nerveux et la délicatesse de chirurgien. Le premier, à part son rôle sédatif, réduit également les effets cardiovasculaires qui entraînent souvent un état anxieux chez le sujet. Quant au second, il permet de rendre l’opération rassurante et d’avoir un résultat plus que satisfaisant.

Existe-t-il une possibilité de douleur postopératoire lors d’une transplantation capillaire ?

Effectivement, la greffe de cheveux sans douleur est certaine, il est quand même légitime de se poser la question sur la possibilité des douleurs postopératoires. Ce phénomène tourmente un bon nombre de personnes qui souhaitent opter pour cette méthode pour lutter contre la perte de cheveux.

Au fait, la chance de ressentir des douleurs particulières après l’opération est mince ou quasi inexistante. Quelques sujets signalent effectivement des gênes ainsi que des tiraillements. En aucun cas, ils n’évoquent la sensation de douleur sévère qui survient à la suite d’une opération chirurgicale de greffe de cheveux. Ces petites sensations perturbantes sont par ailleurs temporaires. Elles disparaissent au maximum une semaine ou quelques jours après l’implantation.

Dans l’infime chance qu’une douleur conséquente se ressente après une greffe de cheveux, cela peut être dû au non-respect de médicamentation prescrite. Au cas où quelques malaises surviendraient, il est recommandé de consulter son institut de transplantation et suivre les protocoles cliniques indiqués. Dans certains cas, l’institut offre une hospitalité de 2 à 4 jours aux patients à la suite de l’opération. C’est en général le temps nécessaire pour s’habituer aux éventuelles petites perturbations.

Suivez les bons conseils pour prévenir tout encombrement après votre greffe de cheveux

La transplantation capillaire nécessite une bonne préparation physique et psychologique. Une fois que le sujet se trouve à son aise, le déroulement se passe sans complication et en toute circonstance la greffe de cheveux sans douleur est possible. Quelques précautions s’avèrent en revanche indispensables pour prévenir les gênes postopératoires et pour pourvoir la repousse des cheveux.

Les patients sont invités à suivre les consignes de son médecin, notamment le respect de la période de convalescence, les gestes recommandés pour la préservation des greffons. Concernant en particulier la protection des greffons, ceux-ci se vaporisent à l’aide d’un spray hydratant spécial offert par la clinique. Il est nécessaire de l’appliquer toutes les heures et éviter de frotter ou gratter le cuir chevelu. Les patients doivent également s’abstenir de consommer des boissons alcoolisées ni des excitants tels que le café et le thé.

Dans tous les cas, il est fondamental de respecter la prescription médicale, surtout pour prévenir les douleurs postopératoires au cas où cela se produise. Il ne faut surtout pas prendre un médicament antidouleur notamment de l’aspirine, car celle-ci a un effet secondaire hémorragique. Dans toute circonstance, le mieux serait de contacter le médecin en cas de douleur sévère.

Comment choisir les bonnes extensions de cheveux ?
Comment faire pousser les cheveux plus vite naturellement ?